Roubaix | LeBlog2Roubaix.Com

Vous y verra-t-on ?

Archives de Catégorie: Culture

Hier soir, c’était la Nuit Rouge et ca s’est effeuillé à Roubaix !

Un peu de légèreté, après la campagne particulièrement dense des Municipales, était la bienvenue hier soir et ça se passait au théâtre Pierre de Roubaix !

Cabaret des Culottées

Hier soir se tenait la première Nuit Rouge, dont l’objectif avoué des organisateurs (étudiants à Infocom) se voulait de faire revivre l’esprit des cabarets d’antan. Au programme, des stands de jeux anciens, du maquillage (body painting), un magicien en close-up,  des ventes d’objets fétiches (des nippies et des jarretelles !) artisanaux des Pretty Killers Revolt, un funkyrock band endiablé les White Horse Band, et surtout, la salle de spectacle qui le temps d’une nuit est devenu salle de strip tease décalé, ou plutôt d’effeuillage façon néo-burlesque, avec le Cabaret des Culottées ! De jolies filles, tatouées, belles et rebelles, qui se déshabillent allégrement avec un brin d’ironie et d’érotisme rigolo, tout en revendiquant leur féminité et leur féminisme. Un salle comble pour une ambiance somme tout bon enfant et raffinée. Du beau spectacle, plutôt inédit à Roubaix !

Les Miss Roubaix Métropole étaient là et ont joué à l’ancienne. Des miss qui ne manquent pas de souffle !

Le groupe WhiteHorse en répétition

Avant le spectacle, les artistes n’ont pas hésité à poser avec Miss Roubaix Métropole ! (on a évité les « fuck » des rebelles, mais c’était moins une !)

On pouvait directement acheter sur place des badges rigolos, des nippies, et des jarettelles !

D’autres photos de la soirée sur notre diaporama :

Roubaix, ville la plus riche d’une oeuvre d’art… commandée par les habitants (la vidéo des Nouveaux Commanditaires)

Alors que nous venons d’apprendre une nouvelle fois que Roubaix détient le record de pauvreté en France, nous rappelons que l’image d’un territoire, ce n’est pas que des chiffres, ni des images de saleté. C’est aussi ci et là des initiatives innovantes portées par les habitants eux-mêmes !

Nous vous présentons ici le film produit par anna sanders films, réalisé par Estelle Lacombe Vitali, venue cet été à Roubaix pour un reportage sur le Discobolos de Wim Delvoye. Il s’agit de la seule oeuvre d’art commandée par les habitants de Roubaix et installée en réaménageant l’espace public concerné, soit une vraie opération de ce que jadis on appelait démocratie participative, ou empowerment concret. On vous explique tout dans la vidéo.

Mais puisque la campagne des municipales a commencé, sur la question de l’image de la ville, on ne peut s’empêcher de penser que si, il y avait 15-20 ans (grande époque de choix d’élaboration de stratégie de marketing territorial dont nous voyons les fruits aujourd’hui), le choix d’installer une oeuvre d’art, issue de mobilisation de riverains dans chaque quartier, à raison d’une par an (ce qui n’est pas a priori impossible) eh bien nous serions surnommée « la ville aux 15 ou 20 oeuvres d’art » ! Bon, nous n’en sommes pas là, mais l’idée est toujours en l’air, donc nous invitons tous les candidats à s’en saisir !

Discobolos de Wim Delvoye

Le Discobolos de Wim Delvoye, 3 ans déjà, mais la dalle date de cet été !

Téléchargez notre carte de voeux 2014.
Plus d’infos sur le Discobolos de Roubaix.

L’hilarante vie de la famille Semianyki, au Colisée les 21 et 22 janvier 2014 !

Ce spectacle acide et hilarant met en scène les stratégies de survie de six individus en prise avec les dilemmes de l’esprit de famille : l’amour et le chaos se mêlent paradoxalement aux relations entre une mère, enceinte, d’humeur coquette, un père responsable mais alcoolique qui oscille entre dépression nerveuse et pulsion de vie et leurs quatre adorables mais terribles enfants, qui cherchent leurs limites.

Ainsi, sans prononcer un mot, ces énergumènes aux tronches pas tristes nous entraînent dans leur invraisemblable décor, à mi-chemin entre bric-à-brac de grenier et foire de quincaillerie, où chaque objet est une menace en puissance et les situations les plus anodines deviennent des cauchemars délirants.

Ces artistes de Saint-Pétersbourg – et élèves du Teatr Licedei, créé en 1968 par le légendaire Slava Polunin – rendent ainsi le plus bel hommage qui puisse être donné au clown, à la fois traditionnel et contemporain.

Cette famille est un remède à la déprime, accessible sur une simple ordonnance : celle du rire !

Pour plus d’informations
Crédit photo: BOOKLET

 

#858 Le prix de l’émulation

En guise de cadeau de Noël, nous vous offrons ce petit reportage sur la cérémonie de remise des prix de l’émulation. Ancienne tradition roubaisienne qui n’était plus organisée depuis 1953, le prix de l’émulation a permis de mettre à l’honneur des roubaisiens qui font vivre et rayonner Roubaix. Au cours de la soirée quatre prix ont été remis : deux dans la catégorie « œuvre de l’esprit » (thèse, roman, exposition, création théâtrale…) et deux dans la catégorie « initiative qui fait rayonner Roubaix et ses valeurs d’innovation ».  Nous vous invitons, donc, à découvrir en images les primés.

Interviews de Michel David, Vincent Di Martino, des Greeters de Roubaix

A voir aussi :
- Du rock, des primés et de l’émulation : la SER a remis au goût du jour son prix

#857 Les habitants qui dansent, applaudis, debouts.

Ce week-end se tenait les deux séances de « Parle nous de… » un spectacle avec les élèves de danse du CCN et des  habitants. L’équipe du Blog2Roubaix en fait un reportage de 52 minutes coproduit par Pictanovo, intitulé « Dansons ensemble ». En attendant les vidéos, voici quelques photos.

Plus de photos dans notre diaporama :

Voir aussi :
- Quelques photos des répétitions au CCN

#855 Les Fel-Fel Brothers en extrait chantent « Fever »

Le groupe mythique des Fel-Fels Brothers étaient samedi à la salle Watremez pour soutenir l’initiative de l’association la Rose contre le cancer du sein.

Voici un extrait vidéo pris sur le vif (la reprise de « Fever »), et le reste des photos est à voir dans notre diaporama.

Du rock, des primés et de l’émulation : la S.E.R a remis au gout du jour son prix

La Société d’Emulation de Roubaix, la plus ancienne société historique du Nord, a pris un coup de jeunesse la nuit derniere au Musée La Piscine de Roubaix. Non seulement, il y avait du rock (de Ghost Order) mais aussi la regénération d’un Prix ou plutôt de deux prix : celui qui récompense une œuvre de l’esprit et celui qui fait rayonner Roubaix. Le tout était animé par Alain Mahieu, roubaisien d’origine, et communicant de renom (et président-fondateur de Sup de Création) et Fatima Jibidar, comédienne, et organisé par Michel David, consultant, chef de projet, sous l’oeil bienveillant de Bernard Schaeffer, président.

Les primés sont donc pour le prix 2013 récompensant une oeuvre de l’esprit :
- Yoan Miot, pour sa thèse de doctorat « Face à la décroissance urbaine, l’attractivité résidentielle ? le cas des villes de tradition industrielle de Mulhouse, Roubaix et Saint Etienne » ;
- Vincent Di Martino, pour son roman « Couloir de l’Horloge » basé sur les grèves à la Lainière de Roubaix.

Les prix récompensant une initiative qui fait rayonner Roubaix :
- les « Greeters de Roubaix » : ils font visiter Roubaix autrement, Marie-Christine Sergent, Cécile Maizel et Michel Thomas.
- le Bal Areski, qui est un des piliers de la compagnie du Tire-Laine.

Mais l’ambiance était aussi dans les salles du Musée, par les concerts et la présence de nombreuses personnalités dont le peintre Abel Leblanc (qui a si bien peint les femmes, et à qui nous avions consacré une saga de l’été.) et qui fut ravi de rencontrer Miss Roubaix Métropole !

Un reportage vidéo avec interview des primés par Sophie arrivera bientôt. En attendant, cliquez sur le diaporama ci-dessous pour voir les photos du jour !

« Dansons ensemble », quelques photos du tournage au CCN

Comme annoncé lors du 7eme anniversaire du Blog2Roubaix, notre équipe est en train de travailler sur un documentaire qui suivra des habitants des quartiers de Roubaix qui deviennent danseurs le temps d’un spectacle mélangeant professionnels et amateurs, le projet « Parle-nous de… » porté par le CCN. Voici quelques photos du tournage.

Prenez date : le spectacle aura lieu les 14 et 15 décembre à la Condition Publique. Ci-dessous, notre diaporama :

Voir aussi :
#845 Un spectacle d’amateurs au CCN
#8
06 Carolyn Carlson : « Il y a quelque chose de spécial dans le Nord »

#854 Le 40ème concert des lauréats du concours de chant de la ville de Roubaix

Il y a quelques semaines, avait lieu le 40ème concert des lauréats du concours de chant de la ville de Roubaix organisé par Les Amis du Chant. Les roubaisiens ont pu découvrir sur scène le talent de ces jeunes chanteurs que ce soit en variété française ou en chant lyrique. A l’issue du concert les participants se sont vus remettre leurs prix.
Voici en images quelques extraits des prestations.

A voir aussi :
40ème concert des lauréats du concours de chant de la ville de Roubaix
Quarante bougies de soufflées pour le concours de chant de la ville de Roubaix
-Le concours 2012 des amis du chant de Roubaix (les interviews)
Le concours de chant de la ville de Roubaix 2012