Roubaix | LeBlog2Roubaix.Com

Vous y verra-t-on ?

Archives de Catégorie: Paroles d’habitant

#804 En attente du réaménagement de la place Audenaerde

En octobre dernier, Pierre Dubois, Maire de Roubaix, s’était engagé devant nos caméras à réaménager la place Audenaerde où se concentrent de nombreux problèmes : dépôts d’ordures, voitures brûlées sur le parking, squat, passage de quads, installations vétustes et dangereuses. Les habitants de la place et des environs nous avaient fait savoir leur ras-le-bol. Pour remédier à ces problèmes et pousser la mairie à rénover la place Audenaerde, comme le maire s’y est engagé, le comité de quartier de l’Hommelet organisera prochainement une réunion publique. Ce sera l’occasion de discuter ensemble des possibilités de réaménagement. Nous vous tiendrons informés de la date prévue et nous espérons vous y voir nombreux !

#779 AFL – Différents ou pas ?

Il y a quelque temps, dans le cadre d’une prestation, nous avons réalisé pour l‘Association des Familles Laïques de Roubaix (AFL) un reportage sur le vivre ensemble intitulé, "Différents ou pas ?" .  Avec les membres de l’association, nous sommes allés à la rencontre des roubaisiens de toutes origines et de tous âges pour savoir si à Roubaix les différences sont un avantage ou un frein au vivre ensemble.

A voir aussi :
Notre première diffusion en salle de cinéma

#763 Deux comités de quartier contre l’abstention aux Législatives à Roubaix !

Ce jeudi 1er juin 2012, le Comité de quartier de l’Hommelet (Nord) et celui du Moulin Potennerie (Sud) organisaient un point presse pour expliquer le programme de l’édition de "Je pense donc je vote" aux Législatives . Voici un instantané vidéo de la pose des militants des deux quartiers pour la Voix du Nord.

Au programme, deux cafés citoyens (le 7 juin au CQ Hommelet, et 15 juin au CQ Moulin Potennerie), des distributions de tracts et des interviews des principaux candidats (7eme et 8eme) en vidéo ici même.

France 3 : notre interview lors de "Place à la Parole"

Lors de l’événement organisé par la Maison des Associations de Roubaix, pour donner la parole aux jeunes, l’équipe de France 3 est venue nous interviewer (ainsi que Melina Boudaoud, Hervé Kakkiesse, de So Street) et nous donner ainsi l’occasion d’expliquer que c’est le système et les politiques actuelles qui créent l’abstention. Pas les gens.

Voir aussi : les reportages télé sur Je pense donc je vote.
Je pense donc je vote, 10 ans déjà

#725 Les habitants de la place de la Nation expriment leur mécontentement

Suite aux travaux réalisés cet été sur la place de la Nation, les riverains ont souhaité exprimer leur mécontentement. En effet, le résultat fini ne correspond pas du tout au projet présenté lors des réunions de concertation organisées par la ville de Roubaix. Par ailleurs, la place n’a pas été sécurisée alors que cela avait été fortement souhaité par les habitants.
Voici quelques images de la conférence de presse organisée au Comité de Quartier de l’Hommelet, suivies de la manifestation place de la Nation et des réactions des habitants.

A voir aussi :
La place de la Nation : les habitants pétitionnent pour plus de tranquillité
VDN : "Place de la Nation, une pétition d’habitants pour limiter les nuisances et les incivilités" et NE : "Comment faire rimer Nation et concertation"
Grand Lille TV : "Une pétition pour la place de la Nation"
- VDN : "La place de la Nation sera sécurisée"
NE : "La place de la Nation s’aménage"
NE : "La place de la Nation, qu’en pensent les habitants ? "
VDN : "Le réaménagement de la place de la Nation sera terminé avant fin septembre."
- VDN : "La place… ou le boulevard de la Nation ? "
NE : "Les riverains mécontents de la place de la Nation" à Roubaix

France3 : Le parc de Barbieux bientot rénové !

Il ne faut plus dire "parc Barbieux" mais "parc de Barbieux", puisque Barbieux est en fait un lieu, et non pas un nom propre. C’est en substance ce qui s’est dit après l’interview de France 3 ci-dessus. On retrouve Jean-Pierre Delahotte, président du Comité National pour la protection de la Faune et de la Flore, suivi de près par les Amis du Parc de Barbieux qui se battent depuis plus de 20 ans pour préserver notre parc, poumon vert de la métropole lilloise. Ils étaient assez remontés car la mairie n’a, semble-t-il, pas encore sollicité de demande d’aides auprès de l’Etat. Les institutions se désintéresseraient-elles de ce parc classé ?

Prochaine étape, le conseil municipal du 24 juin où devrait être annoncé une étude pour les prochains travaux. En attendant, voici les photos du rendez-vous avec la presse où l’on retrouve quelques membres mobilisés.

Lire aussi la Lettre du Préfet de la Région Nord Pas de Calais.

Voir aussi :
- le diagnostic photo du parc Barbieux
- VDN : Six millions pour sauver le parc Barbieux, en attendant LMCU ?

- NE : une nouvelle vie pour le parc Barbieux ?

#618 Grève des salariés de Camaïeu

Après plus d’une semaine de conflit, la direction et l’intersyndicale (CGT, CFDT et FO) de Camaïeu sont finalement arrivés  à un accord qui a abouti à la fin de la grève ce mercredi.

Nous avions rencontré les délégués syndicaux le lundi 10 janvier au siège de la marque de prêt-à-porter pour qu’ils nous présentent l’origine du conflit et leurs revendications.

Rétro 2010 : janvier-mars [1/4]

La nouvelle année s’annonce et comme en décembre 2009, nous faisons notre petite rétrospective de l’année 2010 à Roubaix.

En janvier 2010, on se souviendra du Café Photo avec Alan Marsch (une initiative de Pierre Magne qui avait lieu au Gout des Choses, une fois par mois), du Forum Initiatives Jeunes du Conseil Général du Nord, la rencontre avec le Maire de Grigny, lors de la biennale de la M@ison de Grigny, de l’UNADEV aux Roumics, des Nets 2009 (Comment vivrons-nous en 2015), de l’association Choeur de Femmes à propos des violences conjugales, de Babacar Diop qui expose à Lille, et du groupe de Bloomsbury au Musée de Roubaix (vidéo présentée ci-dessus).
– Les archives de janvier 2010 sont ici.

Territoires spécial démocratie numérique, interviews dedans !

En février, nous étions aux Rewics de Charleroi, puis à Roubaix ave BricoZem, à l’inauguration d’une oeuvre signée Qubo Gas, des Nouveaux Commanditaires à la MRES, avions parler de "changer les richesses" comme à Fortaleza, avions rendez-vous avec une élue, Fanny Bullaert, tournions des reportages sur les candidats aux élections régionales, découvrions les candidates pour la Miss Roubaix 2010, évoquions le Territoire spécial Démocratie Numérique, sondions les commerçants du centre-ville sur une mesure suite aux matches avec l’Algérie (vidéo présentée ci-dessus) et suivions le congrès Ancovart des guides-conférenciers touristiques à Roubaix.

En février, nous emmenons un groupe de Roubaisiens à Londres, grâce à Art Connexion, en préparation de l'arrivée en juin 2010 du Discobolos de Wim Delvoye, première oeuvre d'art contemporain à Roubaix commandée par les habitants.

- Les archives de février 2010 sont ici.

En mars, après un article dans le Monde, et de beaux effets d’annonces de promesses du maire de Roubaix (dont on attend encore la concrétisation à ce jour), on interviewait Pierre Mathiot, directeur de science po venu parler de la réforme des collectivités locales, à l’Ecole de l’Engagement, écoutions les z’Entonnoirs, sommes intervenus à Nord IT Days invités par Ville-Internet, et interpellions les futurs élus régionaux sur d’autres belles promesses (la vidéo présentée ci-dessus) … avec 72% des roubaisiens (80% dans les quartiers Nord) qui s’abstiennent d’aller voter. "Et si pour combattre l’abstention, on tenait nos promesses ?" a osé dire un élu. C’est une piste, en effet !

Dans la presse : la mairie promet puis "oublie" ou "égare" des dossiers de demande de subvention, devenu un leitmotiv, alors que l'abstention voisine les 80% dans nos quartiers.

- Le reste des archives de mars 2010 sont ici.

NE : "la Ville a-t-elle raté le train du numérique ?"

C’est ce que pose en substance l’article de Nord Eclair du 11 décembre dernier.  L’interview de Guillaume Delbar, UMP et élu de l’opposition à Roubaix – et aussi pro de l’internet depuis des années – qui s’interroge sur la politique TIC de la mairie de Roubaix, à l’approche de la délibération du prochain conseil municipal, Ville qu’il estime en retard (où est passé l’Eurotéléport, le Centre International de la Communication jadis, figure emblématique d’un Roubaix à l’avant-garde des NTIC ?) et en tout cas peu claire (nouveau vote sur une délib’ précédente).

Deux parties nous intéressent particulièrement : d’abord celle, en exemple, qui fait référence à notre portail Netvibes qui reprend les flux d’infos autour de Roubaix (accessible ici) car un portail "Place Publique Citoyenne" est annoncé dans le projet municipal, et aussi de s’appuyer sur les forces locales (OVH, Ankama, LeBlog2Roubaix, les étudiants de Gloob) et de "mettre en ligne les délibérations des Conseils Municipaux et Communautaires", et "rendre les élus et conseillers de quartier joignables par email et par messagerie vocale".

Pour les non-spécialistes, le projet municipal consiste en plusieurs sites web ou actions : un portail usager (de services en ligne, type demande de passeport, mais aussi suivi des demandes de type Vivacité sur le signalement des détritus, entre autres), un agrégateur (style Netvibes) et un intranet la Fabrique (qui tourne sur Drupal, personnalisé par les parisiens de Sopinspace), un site dédié au développement durable, l’accompagnement à la dématérialisation du courrier, la fête de l’internet 2011 (sur le thème "démocratie locale et numérique"), et la refonte du site de la mairie de Roubaix. Le tout est sous la délégation de l’adjointe au maire, Eve Flament qui est, pour en avoir discuté avec elle dès le début de son mandat, indiscutablement convaincue par le numérique et par le projet qu’elle porte. Reconnaissons-lui que, si cela prend du temps, la délégation est nouvelle et nécessite d’être construite de toute pièce, notamment à coup de dossiers régionaux et européens.

Nous sommes évidemment d’accord avec Guillaume Delbar sur le fait que la mairie devrait privilégier davantage les acteurs locaux  que nous sommes devenus avec nos actions digitales depuis 4 ans (nous avions d’ailleurs fait des propositions d’Ecole du Blog2, et autres projets collaboratifs, dont on sait la difficulté qu’ils ont d’être entendus par la mairie). Cela ne coute cependant pas "zéro euro" comme il est dit dans l’article : créer du contenu citoyen, construire une parole, mettre en images, rendre compréhensible, que ce soit en association réelle ou sur le net, cela demande des moyens, et c’est une longue histoire à Roubaix depuis l’Alma-Gare. Mais au delà de notre  propre personne, se pose aussi la question de l’expression des habitants qui semble, aujourd’hui, de plus en plus contrôlée par l’institution, que ce soit de manière organisationnelle (conseil consultatifs, commission x ou y), que par les outils cadrés qu’elle anime, mais aussi et bien entendu, de la réelle qualité participative du projet urbain, que ce soit en matière d’urbanisme, culturel, du cadre de vie, et autres délégation. Et le risque est évidemment de tomber toujours plus dans l’occupationnel que dans une réelle volonté de démocratie délibérative des choix qui nous concernent en tant qu’habitant de Roubaix.

A tous ceux que la question intéresse, rendez-vous ce jeudi 16 décembre 18h dans la salle du Conseil Munipal (cf. Ordre du jour).

Voir aussi :
LeBlog2Roubaix en plénière du Conseil Municipal

 

Lire la suite