Roubaix | LeBlog2Roubaix.Com

Vous y verra-t-on ?

Archives de Catégorie: Revue de presse

NE / VDN : « les candidats sur le Blog2Roubaix » et réactions

Copie_ecran 2015-03-20 à 16.47.40Il y a quelques jours, Bruno Renoul semblait s’émouvoir du fait qu’on ne fasse pas la promotion du Front National dans la campagne des Départementales. C’est vrai que nous ne sommes pas « la presse » et que donc, du coup, on évite soigneusement de promouvoir les idées du FN car notre action « Je pense donc je vote » est justement née d’un Lepen au second tour des présidentielles. Quand leblog2roubaix n’existait pas, et que nous faisions des réunions avec les candidats et les habitants dans le cadre de cette opération de lutte contre l’abstention, nous n’invitions pas le parti d’extrême droite, lequel, semble-t-il aujourd’hui, n’a même plus besoin de faire campagne : « on » s’en charge à sa place, « on » l’annonce déjà grand gagnant, et par le truchement des affirmations répétées en boucle, « on » façonne ainsi l’opinion. Ah, cette banalisation…!

Ce vendredi, la rédaction unique des deux quotidiens de Roubaix trouve notre association « pas très active durant la campagne » .Tiens, prends ça dans les dents.

Eh oui, sachez chers amis, bénévoles, mères de famille, chômeurs, retraités, jeunes pas encore en droit de voter, étudiante en science po stagiaire, habitants des quartiers Nord de Roubaix, et d’ailleurs, bref vous qui avez bien voulu passer quelques heures à cette opération citoyenne, que les journalistes locaux trouvent que vous n’en faites pas assez ! Tout au plus, ils concèdent qu’on a « tout de même » organisé un café citoyen ce jeudi et reconnaissent le travail d’interviews de Sophie (que vous pouvez retrouver ici pour y écouter vos candidats des 2 cantons de Roubaix). Bref, comme si c’était une obligation…

Ailleurs, certains commentateurs, sur les réseaux sociaux, loin d’être des faiseux notoires qualifient les comités de quartier d’outils du « système » (et le mot « totalitaire » n’est pas vraiment bien loin non plus) et prétendent que nous serions des professionnels « subventionnés pour lutter contre l’abstention » comme pour nous faire porter les faiblesses de ce même système. Elle est bien bonne. Cela est évidemment faux (les affiches et flyers sont imprimés sur nos fonds propres) et le choix d’inviter tel ou telle n’est dicté par personne, et encore moins commandé d’en haut — ce qui n’a jamais été le cas en définitive, même si à un moment donné de la vie publique roubaisienne, les financeurs ont tenté « d’élargir cette action », en contraignant les subventions de tous les comités, qui s’en sont saisi ou non. Nous ne nous privons pas d’interpeller les politiques sur la question. Et sur d’autres.

Si notre démocratie représentative est si mal en point, ce n’est pas de la responsabilité des actions citoyennes dites « ascendantes », encore moins de celle des associations de quartier, loin d’avoir les moyens d’une rédaction professionnelle, ou d’une agence d’événementielles, et qui, pour certains, vivent plus ou moins bien, avec ou sans local, avec ou sans salarié, mais surtout grâce à l’implication des bénévoles !
Elles sont aussi et surtout là pour expérimenter ce qu’on nomme encore des alternatives, par exemple, pour citer ce qu’on connait : le budget participatif, ou la gestion de choix budgétaire par les habitants ; l’e-démocratie ou de nouveaux outils modernes pour faciliter l’implication des citoyens ; les nouveaux commanditaires ou rendre les gens acteurs de leur proche environnement via une oeuvre d’art ; la création de jardins, de mini-fermes pédagogiques, ou la sensibilisation des familles aux aliments naturels comme le miel ; des actions d’éducation populaire ; émergentes, malheureusement loin d’être inscrites durablement (surtout quand les compétences institutionnelles se redistribuent vers possiblement moins de proximité…) et dont l’ambition est de contribuer à la construction d’un Citoyen émancipé, en tentant humblement d’influer sur les modes de représentations, en prônant une culture de la participation au sens large, et à des formes de démocratie délibérative.

Donc si ce dimanche, à Roubaix, le Front National arrive en tête avec une abstention record, de grâce, ne nous en tenez pas rigueur !

Pour ou contre : « Faut-il rendre le vote obligatoire ? »

Dans Nord Eclair et la Voix du Nord de ce mardi, j’ai l’honneur de répondre à l’ancien maire de Tourcoing, Jean-Pierre Balduyck, sur la question du vote obligatoire. L’interview s’est déroulé juste avant la projection du documentaire « Apprendre à compter » sur le budget participatif. J’y défends donc le vote obligatoire (pas comme une sanction culpabilisante mais au contraire facilité),  le vote électronique, et la démocratie participative. Mais au fond, nos propos ne sont vraiment si éloignés.

- Voir aussi Je pense donc je vote aux Départementales 2015.

iTélé « Roubaix : Les musulmans « otages des amalgames »

Suite à mon billet sur le rassemblement à Roubaix et à la parution d’une photo « Je ne suis pas Charlie », les journalistes de iTélé m’ont interviewé hier soir, sur le sujet. J’ai surtout expliqué que les musulmans, ceux que je connais à Roubaix et ailleurs, sont essentiellement des gens de paix, et qui veulent vivre en paix. Mots qui n’ont pas été repris dans le montage. Du coup, j’ai l’air du sociologue de service…  mais au fond, on peut bien sur reconnaitre, sans perdre pour autant son esprit critique, tout en la défendant, que la liberté d’expression peut amener aussi à des publications blessantes, voire particulièrement blessantes pour certains croyants.

J’ai voulu tenir des propos responsables et modérés, dans un contexte où il est facile de jouer avec les peurs, et d’opposer les tragédies ; cela fait les gorges chaudes de ceux qui veulent dramatiser davantage, et des sites d’extrême droite.

Voir aussi mes billets précédents sur le même thème :
- « Face à la barbarie, on est tous Charlie… » ou presque,
- « Après la grande mobilisation, que va-t-il rester de Charlie ? ». Notre réponse dans la presse.

GrandLilleTV : inscription sur les listes électorales avant la fin de l’année pour pouvoir voter en 2015

Comme annoncé ici, GrandLille TV est venu nous interroger à propos de l’inscription sur les listes électorales avant le 31 décembre. Nous en avons profité pour annoncer le programme 2015 de « Je pense donc je vote« . Voici un mix des deux reportages réalisés par Thibaut Piquet qui ont tourné en boucle sur la chaine ce mardi.

Voir, voire revoir :
- La saga « Je pense donc je vote » à la télé.

NE : « Dans le mouvement » (avec le Discobolos de Wim Delvoye)

NE.Discobolos.05.06.2014

On ne sera pas fait prié pour avancer l’information sur la page facebook de Nord Eclair Roubaix. La photo mystère de ce mardi est bien sur une vue du Discobolos signé Wim Delvoye, visible à l’angle de la rue Saint-Antoine et de l’avenue des Nations-Unies, à Roubaix.

L’oeuvre d’art commandée par les habitants (via les Nouveaux Commanditaires, et artconnexion) vient de fêter ses 4 ans puisqu’elle a été installée en juin 2010, ce jour-là sous un magnifique soleil dont Roubaix a le secret, tandis que la plaque d’information fut installée… trois ans après.

Environ 24 réponses ont été postées et pour la plupart les participants l’identifient et la situe parfaitement, ce qui ne veut pas dire qu’elle ne mérite pas d’être toujours plus valorisée ! Quant à Wim Delvoye, après avoir exposé au Louvre en 2012, est actuellement visible à Moscou à la galerie Gary Tatintsian, et au musée d’état Pouchkine, où il expose quelques œuvres torsadées, comme le Discobolos.

Voir l’onglet Wim Delvoye et la vidéo officielle des Nouveaux Commanditaires.

AFP : « A Roubaix, pas de sursaut à attendre des abstentionnistes #mun59100″

Dépéche AFP, publiée par Libération

Dépéche AFP, publiée par Libération

Ce jeudi, Anne Sophie Lasserre (AFP) est venue nous rencontrer et balader dans les quartiers Nord. Elle titre : « Pas de sursaut à attendre des abstentionnistes » tant la déception est ancrée chez ceux qu’elle a rencontrés et que nous avons croisés ses derniers jours, et c’est repris par les principaux titres des sites de medias français. On aurait bien envie pourtant qu’elle se trompe sur ce diagnostic alarmant. Ou que les politiques comprennent le « non-message ». Mais bon…

Réponse demain soir en mairie.
En attendant, vous pouvez aller voter quand même et à dire à vos voisins de faire pareil !

Voir aussi :
- Election campaign passes France’s poorest city by » ou Roubaix vu par la presse étrangère,
- AFP : « Désabusés, près de 72% des Roubaisiens n’ont pas voté aux régionales »

Lire la suite

Sur France 2, David Pujadas : « l’abstention-sanction » à Roubaix. Comme si ne pas voter allait changer quelque chose…

Au 20h de France 2, David Pujadas a introduit l’abstention massive record en France, notamment à Bobigny et Roubaix. On y voit notre collectif Je pense donc je vote démarcher les rues, et on y entend quelques paroles d’habitants du quartier. Ils disent : « Avant les élections, ils promettent ça, ça et ça. Une fois élus, on est hors sujet ! » ou encore « S’il y a personne qui vote, ils vont bien se poser des questions un jour ou l’autre ! » dit cette dame, comme si le logiciel « démocratie française » allait s’updater de lui-même. Bref, on était près du bureau vote qui a connu 74% d’abstention au premier tour des municipales à Roubaix.

Radio : entre Thomas Sotto (Europe 1) et Jean-Jacques Bourdin (RMC)

Notre action « Je pense donc je vote » a été suivie par Sandrine Prioul, l’envoyée spéciale d’Europe Matin, animé par Thomas Sotto. On n’y est pas clairement énoncé mais « des militants citoyens », c’est nous ! A écouter : « les socialistes vont éplucher les listes d’émergement, dit-elle. Si la municipalité basculait, c’est la tête de la Communauté Urbaine qui serait remise en cause ».

]

Céline Martelet a quant à elle choisi de présenter à Jean-Jacques Bourdin (Bourdin & Co) quelques paroles d’abstentionnistes. A écouter : « Roubaix, avec Vaux en Velin, la ville où on s’est abstenu le plus. Comment expliquer un tel taux ? » ou encore « Rien ne change, élection après élection » mais si les gens ne vont pas voter pour que ça change… On y parle d’éducation populaire en évoquant le rôle que jouaient, entre autres, les syndicats au temps des usines textiles. Réactions de Guillaume Delbar (UMP) et de Mehdi Massrour (PS) dont les militants partent à la pèche aux abstentionnistes.

]

Sophie et Fatima, entre les micros de RMC et Europe 1.

 

TF1 : « Municipales, à Roubaix, 6 habitants sur 10 ont boudé les urnes »

Au 20h de TF1 présenté par Gilles Bouleau, les téléspectateurs ont pu apercevoir le logo « Je pense donc je vote » de notre action contre l’abstention. Un reportage de Sébastien Imbert. En replay ici.

Je pense donc je vote

Sous les cameras de TF1

Voir aussi :
- LCI : une action citoyenne contre l’abstention,
- TF1 : Roubaix, les raisons de l’abstention,
- TF1 : Roubaix, championne de l’abstention veut changer la donne.
Je pense donc je vote, la saga.