A VOIR

Les parents de l’école Mère Térésa se fendent d’une lettre au Maire !

Ah la propreté à Roubaix ! C’est toute une question qui traine depuis des années, sans que ça ne change radicalement vraiment. Quand nous interpellons les élus, on nous répond que « c’est de la faute des habitants » puisque ce sont eux qui salissent, et cela dure depuis des années, et même, disons-le, des décennies ! Oui, mon bon monsieur, des décennies !

Opération propreté au Cul de Four, Roubaix

En automne, au Cul de Four, les ordures roubaisiennes comme les feuilles mortes se ramassent à la pelle… ou à la main ! (Photo : CQ Cul de Four)

Dans le quartier du Cul de Four, ça bouge du coté des habitants, puisque des parents de l’école Mère Térésa, soutenue par l’équipe pédagogique et sa directrice ont réalisé une « opération propreté » éducative suivie d’une lettre au maire.

Une opération propreté consiste pour les citoyens et accessoirement contribuables de mettre eux-même la main dans le cambouis, ou plutôt, dans les ordures avec l’espoir que ce geste écolo-sanitaire motivera ainsi les troupes des services concernés à agir plus dans nos quartiers (ok, j’avoue ici que cette phrase s’adresse à ceux qui pensent que la propreté est une tache des services publics — ce qui, à Roubaix, est en vérité « bien plus compliqué »).
Ah… ma première opération propreté ! Elle date du début des années 90 et cela ne nous ra-jeu-nit pas ! A l’époque déjà, la pratique urbaine du petit tas d’ordures sur les places publiques étant encore une discipline balbutiante. Et ça a strictement rien changé aujourd’hui. C’est même pire ! (à l’époque, on avait des vrais poubelles, des encombrants tous les mois, et on était presque aussi bien traité dans les quartiers qu’en centre-ville, c’est dire !). Non, la blague des années 80-90, c’était de vider une recharge mini-Mir dans les fontaines du centre-ville (devant Roubaix 2000 ou la mairie où il y en avait deux, si si) ; ça faisait de la mousse ! (je rigole, je n’ai pas participé à cela, mais c’est authentique, j’en connais qui l’ont fait ! … d’ailleurs, c’est peut-être pour cela qu’elles ont disparu, ces fameuses fontaines… ou sont utilisées comme bacs à fleurs).

Bref ! Cette semaine, ces habitants des quartiers Nord de Roubaix ne se sont pas découragés et demandent en substance, qu’après leur geste militant, soit ramassé régulièrement le dépôt d’ordures que les parents et les enfants sont obligés de piétiner chaque jour pour accéder à leur école. Nul doute que notre maire Pierre Dubois répondra favorablement à cet appel des habitants. A lire sur le blog du Comité de quartier du Cul de Four !

Mais au fait, et si on reconstruisait des fontaines en centre-ville ?

Voir aussi :
le maire reçoit les doléances des habitants place Audenaerde (2012),
#804 Réaménagement de la place Audenaerde ? (video),
#717 Nettoyons la Nature, à l’Epeule (vidéo),
#433 la fameuse poubelle de Roubaix (vidéo).

1 Comment on Les parents de l’école Mère Térésa se fendent d’une lettre au Maire !

  1. Magnifique faute de grammaire dans le titre corrigée !

1 Trackback / Pingback

  1. "Nettoyons la nature", avec une lettre ouverte à Monsieur le Maire | Le blog du Comité de Quartier du Cul de Four

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s