A VOIR

Appel aux candidats aux législatives pour le vote obligatoire

A l’attention des candidats 7eme et 8eme circonscriptions du Nord :

L’abstention, qu’on croyait disparue, vient de frapper encore une fois nos quartiers.
Avec que 35% de participation dans certains bureaux (et on ne parle pas ici de ceux qui n’ont pas le droit de vote, trop jeunes ou étrangers, ce qui est aussi un débat en soi), elle plombe le débat démocratique et ne rend au final service à personne. 50 à 65% d’abstentionnistes, c’est autant de citoyens français qui, au minimum, ne croit plus à un projet collectif. Certains considèrent même structurelle de notre démocratie cette absence de vote, ce qui est bien sur inacceptable.

Vous qui, en tant que candidat(e), êtes sur le terrain à sillonner nos quartiers pendant ces derniers jours de campagne, vous savez l’ampleur du phénomène et qu’il y a aujourd’hui, matière à réfléchir sur les modalités de vote, et l’urgence à toujours plus encourager l’investissement citoyen et le dialogue avec le politique, ce qui fut au coeur des débats de la campagne des Présidentielles.

C’est pourquoi, au nom du collectif « Je pense donc je vote » qui oeuvre depuis 2002 en mettant en place des débats entre candidats et habitants, pour lutter contre l’abstention, mais aussi au nom de tous les réseaux citoyens dont nous faisons partie, qui tentent de remettre toujours plus de sens citoyen au coeur de nos quartiers, je vous interpelle sur ce point :

Dans l’optique de votre élection aux Législatives, vous engageriez-vous à provoquer une commission parlementaire ou groupe de travail qui pourra aboutir à une proposition concrète de projet de loi, et qui aurait pour objectif « l’Abstention Zéro« , lequel chantier serait ouvert aux associatifs de terrain et les réseaux citoyens (qui ont des propositions à faire) et permettrait de débattre des différentes possibilités, allant par exemple du vote obligatoire à des processus participatifs en amont avec la population, ce dans le cadre d’un vaste chantier annoncé de la réforme des institutions et de la modernisation de notre république ?

Restant à votre entière disposition, et en attendant vos réponses,

Bruno Lestienne
collectif « Je pense donc je vote »

5 Comments on Appel aux candidats aux législatives pour le vote obligatoire

  1. ivre à Leers soutien cette initiative de projet de loi.

    Vite sauvons la démocratie !

    Amitiés,

    Jérémy ROTSAERT

  2. Hic!
    Ivre à Leers nous paye le pot de la démocratie.
    Hic!

  3. Cher Bruno,

    Face à ce triste record régional de non participation détenu par la 8è circonscription au premier tour de ces élections législatives, je suis prêt, effectivement, à promouvoir tout dispositif visant à lutter contre l’abstention qui est, selon moi, l’expression de deux manquements :
    1) le citoyen, par son vote, doit pouvoir attendre du candidat à qui il donne sa confiance des changements concrets pour sa vie de tous les jours. C’est tout le sens de mon engagement et de ma candidature d’ailleurs : je veux être député pour être sur le terrain et défendre des dossiers qui concernent le quotidien des habitants de nos villes. Leur donner une chance de trouver un boulot, un logement, de garantir la pérennité de l’hôpital près de chez eux, de donner un petit coup de pouce financier à leur association, de faire en sorte que la classe ou même l’école de leurs enfants ne doive fermer ses portes…Un député doit vouloir faire tout cela ; c’est mon cas.
    2) On ne le dit pas suffisamment : le temps du citoyen n’est pas toujours celui des procédures administratives qui précèdent une réalisation. Nous, élus, sommes sans cesse interpellés sur ce sujet, et c’est pourquoi je me méfie terriblement des effets d’annonce : il faut souvent des mois, quelquefois des années pour que les projets aboutissent… et ces délais sont aussi incompressibles pour l’administration qu’incompréhensibles pour les citoyens ! Il y a donc un gros travail d’explication du fonctionnement de l’action publique à faire, qui s’accompagne d’ailleurs d’une nécessité de clarifier aux yeux des citoyens le rôle des élus dont ils ne connaissent pas toujours, ce n’est rien de le dire, le champ des compétences.
    Cordialement,

    Dominique Baert

  4. Bonjour à tous et à toutes,
    Candidate ce dimanche aux élections législatives, c’est bien volontiers que je réponds à l’interpellation de Bruno LESTIENNE, du collectif « je pense donc je vote ».
    Oui, effectivement, après un record historique de participation au moment des Présidentielles, le pays affiche un record historique d’abstention, record accentué dans les quartiers les plus populaires, notamment à Roubaix.
    Ce jeu de « je t’aime moi non plus » des Français avec la politique illustre parfaitement la crise que connaît notre démocratie.
    Je suis naturellement très favorable, et m’y engage, à la mise en place d’un groupe de travail à l’Assemblée Natioanle, dont l’objectif sera de travailler et proposer des solutions à cette désaffection des Français à l’égard de leur système politique.
    Si cette réflexion s’articule bien entendu avec la rénovation de nos institutions que j’appelle de mes voeux (plus de proportionnelle, lutte contre le cumul des mandats de maire et député, possibilité d’alternance politique au Sénat, etc…), un certain nombre de pistes doivent donner lieu à notre réflexion. Il s’agit :
    – du vote des étrangers aux électiosn locales (et pourquoi pas natioanles, sous conditions de durée de vie suffisante sur le territoire? )
    – abaissement de la majorité pour le droit de vote
    – Quid du vote obligatoire?
    – Mise en place de jurys citoyens locaux, etc…
    En attendant ce travail, tous aux urnes, de 8H00 à 18H00, pour une 7ème circonscription plus juste, plus forte où la jeunesse, dans sa diversité, trouve toute sa place !
    Bien cordialement,
    Fanny BULLAERT

  5. Extrait du journal La croix.
    Mais c’est principalement chez ceux qui n’affichent aucune préférence partisane que l’abstention a été la plus massive – 70 % – dimanche dernier. Et notamment chez les jeunes. Selon une étude de LH2 pour Libération, 58 % des 18-34 ans se sont abstenus au premier tour et 68 % des 18-24 ans. « Ici, c’est le principal facteur d’explication de l’abstention. La circonscription est la plus jeune de France. À Roubaix, 40 % de la population a moins de 25 ans, 30 % à Wattrelos », précise Dominique Baert. De fait, l’abstention culmine dans la plupart des banlieues populaires des grandes villes où les jeunes ne se sont pas déplacés. Proche de 40 % en moyenne, elle a frôlé et même dépassé les 50 % dans plusieurs circonscriptions.
    ____________________________
    Profil bas concernant l’abstention.
    Du jamais vu et il serait temps, que l’on révise le code électoral.
    En y comptabilisant le vote blanc.
    Dimanche:
    Tous aux urnes!!!!!!!
    Tu VOTES pour qui tu veux.
    MAIS TU VOTES.
    Voter est un devoir, mais aussi un droit.
    La démocratie en dépend.
    Si tu ne t’occupes pas de politique, les politiques s’occupent de toi…
    A faire passer.

1 Trackback / Pingback

  1. Canal 9 : C’est l’heure, du 14 juin « [LeBlog2Roubaix.Com]

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s