A VOIR

#509 Match avec l’Algérie : le maire de Roubaix a-t-il pris une juste mesure ?

Suite à l’arrêté municipal dû aux débordements lors des matchs de foot de l’équipe algérienne, mesure qui recommande fortement aux commerces à débit de boissons de la Grande rue, de la rue de Lannoy et de la rue de l’Epeule de fermer boutique pendant lesdits matchs, nous sommes allés rencontrer les commerçants de la Grande Rue pour avoir leurs ressentis. Malgré notre volonté de montrer des points de vue contrastés, il faut bien reconnaitre qu’au centre-ville, l’arrêté est perçu comme injuste par les commerçants qui y voient des pertes sèches (par ceux qui ont accepté de nous répondre, certains partageant aussi le même point de vue n’ayant pas osé s’afficher).

Jean-Marc Dael, président de l’Union des commerçants du centre, et  Magid Hsaini, maire des quartiers Nord, ont bien voulu exprimer un autre point de vue. A noter que les élus municipaux délégués concernés  ainsi que les autorités policières n’ont pas souhaité s’exprimer dans ce micro-trottoir.

* N’hésitez pas à contribuer par vos commentaires et à nous soumettre des idées de sujet qui font débat à Roubaix !

[Mise à jour du 27 février 2010] : le Maire de Roubaix a rencontré les commerçants en vue de la Coupe du Monde. A lire dans la Voix du Nord et dans Nord Eclair.

3 Comments on #509 Match avec l’Algérie : le maire de Roubaix a-t-il pris une juste mesure ?

  1. Provost Francis // 17 février 2010 à 18:47 //

    Le plus sidérant dans cette affaire, ce sont les débordements tels que nous les avons connus lors du premier match.
    Une fin de match de foot que se termine en mini guérilla urbaine ce n’est pas rien ! N’est-on pas en droit de se poser la question : qui est derrière tout cela, car je n’arrive pas à croire que des jeunes, spontanément peuvent se mettre à tout casser comme cela, s’il n’y a pas quelque chose ou quelqu’un derrière tout ça.

    Alors pour les matchs suivants le Maire devait-il prendre des mesures ?
    Si c’est oui, il y a des critiques, si c’est non et que cela dérape il sera taxer de laxisme.

    N’aurait-il pas été préférable de tenter de canaliser l’événement en proposant une diffusion encadrée du match dans une grande salle ou dans un stade pour pouvoir encadrer pacifiquement l’événement et l’après match ?

    C’est très difficile de répondre à votre question. En ce qui me concerne, au risque de passer pour un naïf je suis plutôt pour la prévention, l’encadrement positif, l’organisation des événements, que pour les couvre feu, fermeture de commerce ou autres dispositions pouvant avoir un caractère de provocation.

    Je reste persuadé qu’il faut creuser le pourquoi de ces débordements et travailler en amont avec les jeunes eux-mêmes.
    C’est plus facile à dire qu’à faire … j’en conviens.
    Francis Provost

  2. zerouali nassim // 17 février 2010 à 22:13 //

    Bonjour à tous
    En ce qui me concerne concernant le match, j ne me suis occupé que du secteur nord de Roubaix en tant qu’acteur de terrains.
    Certes avec ma caméra j’ai réalisé un petit reportage sur le sujet.
    Maintenant il est navrant de voir un arrêté pénaliser un certains nombre de commerçants.
    Dans tout les cas aucuns débordement n’est à déplorer dans le secteur nord « cul de four et fosse aux chênes ».
    Et pour cela le maire aussi ou bien même la presse aurais dû garder un regard positif sur les actions mener par des bénévoles.
    J’aime votre micro trottoir continué.
    Nassim de ROUBAIX TV

  3. drout aldert // 18 février 2010 à 12:04 //

    pour ma part les événements qui déstabilisent la ville lorsqu’une équipe nationale quel qu’elle soit joue, n’autorise pas les actes terroristes qui ont suivi la nuit du 18 novembre 2009.
    évidemment que les pillages de commerces du centre ville nous font penser à des voyous qui profitent d’une manifestation massive pour perpétrer leurs exactions malhonnêtes.
    convenons que l’ensemble des difficultés ont été subit par l’ensemble des concitoyens qui cette nuit les roubaisiennes et roubaisiens se demandaient : « mais que fait la police? « , »demain je déménage! », « ras le bol des algériens! », « il faudra l’armée pour la coupe du monde 2010! »,etc…
    localisons les quartiers à problèmes et enquêtons sur les agissements habituels qui dégradent la vie des habitants et des commerçants. travaillons avec les services de polices nationale et municipale, les écoles et collèges, les centres sociaux, les clubs de sport et les animateurs jeunesses ville et associatif.
    analysons socialement la situation et ensemble préconisons des actions en utilisant les compétences de chacun.

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s