A VOIR

Nord-Eclair : « Le comité de quartier mécontent »

A lire sur le site de Nord Clair un article sur l'assemblée générale, titré "Le comité de quartier mécontent" (NDLA : et à mon avis, pas le seul) ici. Et aussi l'article sur le Comité de quartier Moulin-Potennerie menacé aussi sans oublier aussi celui sur la Voix du Nord.

HOMMELET

Le comité de quartier mécontent

Au cours de l'assemblée générale, les élus ont été mis sur le gril.

Rien ne va plus au comité de quartier de l’Hommelet qui semble n’avoir pas digéré l’éloignement des locaux qu’il occupait il y a deux ans avenue des Nations-Unies. À l’assemblée générale le 14 novembre, les responsables ont interpellé les élus présents (Pierre Dubois, Fabrice Belin, Christiane Fonfroide et Magid Hsaini côté majorité municipale ; Guillaume Delbar, Marie-Agnès Leman, Christian Maes côté opposition).

Au cours de l’assemblée générale, les élus ont été mis sur le gril.

Toujours pas remis de son déménagement, le comité de quartier de l’Hommelet ne s’accommode pas de la cohabitation avec d’autres associations et se plaint par ailleurs du blocage de ses subventions et des loyers qui lui sont réclamés.


Une précarité imposée
Il semble que le torchon brûle entre le comité et la Ville, le premier accusant la seconde de ne pas soutenir ses initiatives (notamment le Blog2Roubaix. com), de ne plus rembourser ses loyers, de ne pas engager des travaux d’aménagement et de bloquer 30 000 E d’arriérés de subventions.
Le comité reproche à la Ville de jouer contre lui sa colocataire, l’association l’Œil (« Y a-t-il un rapport entre ces tentatives de déstabilisation et le projet ANRU au sein du quartier, le comité étant censé recueillir l’avis des habitants ? »). Il met également en cause le comportement des autres associations occupant le bâtiment les accusant « d’agresser les habitants ». Et de montrer du doigt la politique culturelle de la Ville : « L’installation du comité de quartier en ces locaux est-il le fruit d’une guerre entre services municipaux ? Ces déstabilisations sont-elles en rapport avec la volonté de « mutualiser » les comités de quartier porteurs de paroles citoyennes, souhaités pourtant comme indépendants ? » Comme on le voit, ça bouillonne pas mal au comité de quartier de l’Hommelet. Et encore un peu plus depuis le 22 novembre à la suite de la réception d’une lettre recommandée : le locataire principal, Travail et Culture réclame 3.400 E au titre du loyer 2008. En 2007, cette somme avait été prélevée sur la subvention municipale mais n’avait pas été remboursée par la Ville. « La Ville nous met en déficit de près de 7.000 E (le tiers de notre subvention). Pourquoi nous met-elle dans une situation de précarité au lieu de tenir ses engagements ? » lance le permanent habitants.

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s