A VOIR

#833 Gravé dans la roche… dans le sol de Roubaix !

Trois années qu’on l’attendait ! Le 1er juin 2010 s’était en effet installé le Discobolos de l’artiste Wim Delvoye, première oeuvre d’art extérieure commandée par des citoyens roubaisiens. Depuis son inauguration quelques jours plus tard, les gens venaient, s’arrêtaient en se demandant quel pouvait bien être ce lanceur de disque torsadé, et d’où elle pouvait bien venir… Eh bien ce vendredi 26 juin, nous en fêterons son anniversaire et notamment l’arrivée de la plaque d’information qui expliquent que l’oeuvre n’est pas tombée là par hasard à Roubaix mais qu’elle vient d’habitants mobilisés sur cette commande citoyenne par le biais du programme des Nouveaux Commanditaires, avec artconnexion.

L’oeuvre est une illustration concrète de la question de la Participation des habitants en matière d’urbanisme et de co-construction de la ville, tout en étant le fruit d’une militance pour plus de culture pour tous à Roubaix. Et à Roubaix, les comités de quartier issus des luttes urbaines des 70’s voient aujourd’hui leur nom gravé dans la roche.

Rendez-vous à partir de 14h au carrefour avenue des Nations Unies / rue Saint Antoine pour fêter cet anniversaire avec, au programme des animations et des jeux ! Il reste encore quelques places pour participer à nos ateliers écolos et créatifs préparatoires.

Installation de la plaque du Discobolos

C’est le marbrier Max Vandermarlière qui a réalisé la plaque, financée par la mairie de Roubaix

information sur le Discobolos de Wim Delvoye

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s