A VOIR

Roubaix sur Arte, la laïcité en danger ?

La laïcité serait-elle en danger ? C’est la question qu’a posé le documentaire « Quand la république se voile la face » hier soir sur Arte en diffusion nationale. Divers exemples (souvent en caméra cachée) alimentent le film, un peu sur le ton de méfiance et de la suspicion, comme si des forces occultes s’apprêtaient à envahir, malgré nos politiques et les principes laïcs, la République.

Comme exemple roubaisien, une association qui était allée voir l’UOIF à Paris. A ce titre, le maire René Vandierendonck, Max-André Pick (UMP) et Christian Maes (MRC) donnent leur avis sur la question, coupés de quelques vues de l’hôtel de ville et de l’église St Martin. Après le reportage, le présentateur précise que la mairie a obtenu le remboursement de la subvention accordée de l’association dont il est question.

~ Voir l’intégralité du reportage sur Arte Plus.

Soutenez-nous !

1 Comment on Roubaix sur Arte, la laïcité en danger ?

  1. Jessica Rabit // 11 décembre 2008 à 13:01 //

    Lu dans Nord eclair aujourd’hui :

    Laïcité : la Ville se fait épingler sur Arte > C’est une histoire déjà ancienne. Elle avait suscité un sérieux échange lors de la réunion du conseil municipal de juin dernier, Max-André Pick et Christian Maes mettant en cause la « politique des pourboires » et interpellant le maire au sujet d’une subvention de 1 100 E accordée à l’association Mawazine pour un déplacement culturel au Bourget.

    Le maire avait renvoyé ses opposants dans les cordes en faisant valoir que Mawazine qui gère la mosquée de la rue d’Anzin est une association honorable, que c’est le seul groupement musulman à s’être mis en conformité avec la loi de 1905 et avec le schéma directeur des lieux de culte. Si recommandable Mawazine que lors de sa campagne pour la présidentielle en 2007, Ségolène Royal avait souhaité en rencontrer les responsables. Oui mais voilà, si un déplacement avait été mis sur pied au Bourget par l’association ce n’était pas pour visiter le musée de l’aéronautique mais pour participer au congrès de l’Union des organisations islamiques de France qui ne passe pas pour professer des idées favorables à la laïcité. Le débat municipal de juin dernier a trouvé, grâce à l’émission Théma sur Arte, mardi soir, un écho national.
    On a eu l’impression que devant les caméras, Max-André Pick et Christian Maes savouraient leur victoire d’autant que, contrairement à son habitude, le maire semblait quelque peu mal à l’aise. Arte a d’ailleurs souligné qu’il avait fallu insister deux mois pour qu’il accepte de s’exprimer. Et par ailleurs, le maire semble avoir un peu revu sa position par rapport à Mawazine. Le commentateur d’Arte a ainsi révélé que la Ville a renoncé à financer les voyages « culturels » de Mawazine.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. #555 La laïcité se discute à Roubaix « LeBlog2Roubaix
  2. Prix du lèche-babouches de la semaine à Pierre Dubois, maire de Roubaix, par Danielle Moulins | Résistance Républicaine

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s