A VOIR

Le journal d’Anne Frank : l’histoire de cette jeune héroïne intemporelle

En 1945, Otto Frank, revenu des camps, attend tous les jours ses deux filles sur le quai de la gare lorsqu’on lui apprend qu’ Anne et Margot ne reviendront pas. Il ose alors ouvrir le journal intime d’Anne et découvre avec stupeur qu’il ne connaissait pas vraiment sa fille.

Désormais sur les planches du théâtre grâce à l’adaptation d’Eric-Emmanuel Schmitt, Anne et les clandestins reprennent vie, voix et corps, grâce à neuf acteurs passionnés. En effet, cette pièce d’une qualité remarquable réunit une distribution excellente au service de l’histoire de cette jeune héroïne intemporelle. Ainsi, Francis Huster est totalement impliqué dans ce rôle de père qu’il est visiblement ému de tenir et Roxane Duràn – la révélation du Ruban blanc de Michael Haneke – brûlent les planches, sous la direction de Steve Suissa qui signe une mise en scène sobre et efficace.

Nul doute que cette pièce, bouleversante et vraie comme son héroïne, contribuera à étendre encore plus le rayonnement et la mémoire d’Anne Frank.

Au Colisée le 15 octobre. à 20h30.
Plus d’infos.

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s