A VOIR

#996 La rue Daubenton 1986-2019, tout est une question de sens. De la circulation, bien sur.

28 juin 1986. Coupe du monde de football Mexico ’86. La France se qualifie pour la 3eme place. L’Italie est déjà éliminée depuis les huitièmes de finale et c’est le dernier soir où on peut faire la fête. Ce soir-là, avec l’ami Giro dit Jo, qui arbore fièrement une banderole du drapeau italien sur son pare-brise avant, on défile dans les rues de Roubaix avec des centaines d’autres gens. C’est la fête partout. Bonne ambiance. Température idéale. « Allons rue Daubenton, la rue la plus populaire de Roubaix ! ». On traverse la ville et effectivement, la longue rue Daubenton est peuplée de monde sur les trottoirs. Petits, grands, familles. Une population mélangée, festive, joyeuse. Il est tard dans la nuit mais les gens sont là. Ca circule bien et on passe et on repasse par cette fameuse rue Daubenton, la seule voie, droite comme il en existe somme toute assez peu dans le quartier, qui délimite le Cul-de-four, dit la Madesc, et l’Hommelet. A deux rues de l’Alma-Gare. A l’époque, Radio Triumfo n’est pas loin, ainsi que la Casa de España. Daubenton, c’est le Roubaix vivant. Roubaix est alors à l’avant-garde de la démocratie locale


21 février 2019.
Les coupes du monde ne sont plus qu’une affaire de publicitaires et la rue Daubenton va connaitre un sacré bouleversement. 18h00, un temps de printemps, à l’école Buffon, la mairie organise une réunion pour évoquer le changement de sens (voir la vidéo smartphone ci-dessus) ; elle deviendra sens unique, du Canal vers la place de la Fosse aux Chênes, avec stationnement bilatéral — qui fera gagner 35 places — et mise en zone 30. Bonne nouvelle, l’accès handicapés sera grandement facilité, problème que le comité de quartier de l’Hommelet avait révélé par un diagnostic circulation conséquent dès 2009 (voir plus bas).


Si les habitants sont plutôt bon public, ce sont les commerçants de ladite rue qui interpellent et expriment assez vivement leur désaccord : perte de clientèle, commerce qui peine, difficultés, et là, selon eux, ca va pas aider… Jean Deroi, maire de quartier, a cette phrase géniale, délicieusement anachronique : « On est pas dans la concertation, on est dans l’affirmation d’une décision déjà prise en amont ! ». Ce qui ne manque pas de faire réagir aussitôt :  « Pourquoi nous faire venir ? » , « Vous n’y vivez pas, vous ! » à l’adresse du représentant de la Métropole Européenne de Lille qui annonce, entre autres, des zones 30 partout dans la ville — ça promet ! En colère, certains évoquent l’actualité des gilets jaunes, font le parallèle avec les fameux grands débats… et promettent des réactions ! On se souvient que l’impasse Dujardin toute voisine avait connu des heures de mobilisations glorieuses. Les quelques anciens, présents dans la salle, qui auraient jadis hurlé au déni de démocratie, sont plutôt restés conciliants.

Chantier Daubenton : 6 mois de travaux à partir de mars 2019. Quelques contraintes à prévoir mais la MEL prévoit d’indemniser les commerçants pour les pertes éventuelles, à l’amiable.

Voir les photos de la réunion sur notre album FlickR.
Vous pouvez aussi télécharger le document projeté par la Mairie de Quartier.

Voir aussi :
diagnostic marchant à l’Hommelet (2009),

Laisser un commentaire à propos de l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s